J'ai terminé la broderie de mon premier hardanger :

hardanger prems

Ce modèle est extrait du livre "Hardanger et point de croix, quand les fils s'en mêlent" d'Isabelle Vautier et Marie Agnès Guinot.

Je vais faire en cartonnage le montage du tri-fil en forme de cartonnette à rubans.

Et sur ma lancée, j'ai continué avec un modèle gratuit de Christine Hardanger ICI :

 

biscornu hardanger

biscornu hardanger (2)

Je profite de ce message pour vous remercier toutes de vos commentaires sur mon premier message de hardanger, je me demandais si beaucoup d'entre vous pratiquait le hardanger, apparemment c'est oui. Et c'est tant mieux!

Beaucoup sont arrêtées par la coupe des fils, c'est vrai que c'est délicat mais il suffit de se lancer en comptant bien les bons fils et en fait, une fois qu'on l'a fait, c'est facile et ça nous permet de broder de jolies barettes.

Pour les blogs, il y a peu de choses sur internet, je me permets de citer les deux plus importants que j'ai trouvé  : Christine Hardanger et Ticœur.

Pour ce qui concerne les livres et magazines, j'en ai commandé deux pour mon futur anniversaire, je vous les présenterai prochainement.

Je ne pensais pas aimer autant broder du hardanger, mais je trouve que c'est très délassant et que c'est un vrai plaisir. En plus les modèles sont plus vite brodés que le point compté, ce qui fait qu'on voit vite le résultat (évidemment je ne parle pas des napperons ou autres grands sacs, j'évoque juste les petits modèles que j'ai déjà brodé!).